Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 19:35

 

 

BONJOUR TOUT LE MONDE !

 

De retour du Salon de Montreuil depuis hier, je n'ai pas encore eu le temps de commencer à répondre à vos messages. Mais je voulais absolument vous faire un coucou pour vous dire que tout s'est super bien passé, grâce à VOUS !


J'ai eu la formidable surprise en arrivant sur le stand de Hachette, samedi, pour la première journée de signature, de voir une trentaine de personnes qui m'attendaient. VOUS !

Heu, en fait, je n'ai pas compris tout de suite que c'était moi qu'on attendait. J'ai à peine eu le temps de réaliser que je plongeait sous la vague des signatures pour en émerger deux heures après, en apnée et absolument HEUREUSE.

 

Je ne peux pas citer tous les noms mais je veux vous dire combien c'est précieux de pouvoir mettre des visages sur vos prénoms. De vous voir sourire et de vous parler. Les Salons ne sont pas toujours des lieux privilégiés pour discuter vraiment. On ne peut pas prendre beaucoup de temps avec chacun. Mais ils permettent les rencontres, et même fugitives, elles sont de véritables cadeaux.

 

Alors merci merci, merci Lena,  Noémie,  Solenne,  Sofia,  Elodie,  Marine,  Alexis,  Magali, et Ipiu et Héol et et tous les autres !

 

Je vais dès demain commencer à répondre à vos commentaires, promis juré… Craché !

 

Je vous embrasse et vous souhaite une belle soirée enneigée au Nord et douce au Sud…

P.A.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pauline Alphen
commenter cet article

commentaires

Laure 28/01/2011 20:47


Bonsoir, bonsoir,
Mieux vaut tard que jamais n'est ce pas ?

Quoi qu'il en soit, une fois de plus Ipiu, et les papillons ne s'étaient pas trompés...

J'ai savouré le premier tome, et attend d'avoir l'occasion de (et d'être dans l'état d'esprit pour) lire le deuxième que j'ai à peine entamé...

J'avoue ne pas avoir été enthousiasmé par l'intrigue de prime abord, il m'a fallu du temps pour vraiment accrocher, mais l'atmosphère de l'histoire et ce qui s'en dégage, est vraiment particulière
et assez envoûtante, je dois dire. Et les personnages regorgent de surprises et de ressources insoupçonnées...

Voili voilà, en espérant avoir l'occasion de vous revoir prochainement...

Namarië
Laure


Pauline Alphen 10/02/2011 21:04



Couou Laure,


Contente de te lire !


Ah les papillons…


L'intrigue, n'est-ce pas? Peut-être peux- tu jeter un coup d'œil à la réponse que j'ai faite à Tom, aujourd'hui, 10 février, sur la longueur, le temps,l'attente tout ça… Et tu me diras ton
sentiment sur "Ailleurs".


Merci d'être passée


P.A.


 



Tom 06/01/2011 19:27


Oui bien sûr ! Je mettrais une critique sur mon blog : http://lavoixdulivre.skyrock.com
Allez y faire un tour !^^
Amicalement
Tom


Tom 05/01/2011 15:40


Bonjour !
Je ne sais pas si vous vous rappelez de moi, à Montreuil !
Tom ! Je voulais le tome 1 pour mon anniv' mais je l'ai acheter là bas !

Je suis en train de le lire, génial !

Bisous !


Pauline Alphen 05/01/2011 22:00



Salut Tom,


Je me souviens de toi et je suis contente de te lire !


Tu me fais signe quand tu as fini "Salicande"?


A bientôt


P.A.



solenne legoff 22/12/2010 22:22


Bonsoir Pauline,
Voici mon email solennelegoff@live.fr
Je vous remercie pour votre temps.
A très bientot
Solenne


Laetitia 22/12/2010 13:43


Bonjour Pauline,

Quelle étrange circonstance que de découvrir un auteur avant d'avoir lu son livre! Quoi que...les salons ne sont-ils pas justement fait pour cela ? Pour des rencontres.

En tout cas, c'est ce qui s'est passé à Montreuil, le dimanche, quand Ipui m'a proposé de l'accompagner à votre stand.
Me voilà donc aux premières loges de la file d'attente, un peu inquiète à l'idée de rencontrer une auteur que je ne connais pas et dont je n'ai pas lu le roman...
C'était sans compter sur Ipui et sur votre gentillesse !
Pendant une heure, discutions sur vos livres bien sûr, mais sans trop en révéler, sur Pierre et sur la menthe poivrée dont j’ai gardé l’odeur jusque dans le train du retour. Sur le trio
auteur-livre-lecteur. Maintenant que j’ai lu le premier tome (les extraits des carnets de Sierra surtout) je comprends mieux ce que vous vouliez dire sur le pouvoir du lecteur de comprendre autre
chose que ce que l’auteur a voulu dire.

Après cette rencontre, il me tardait de plonger dans votre univers, de mettre des couleurs et des images aux noms que j’avais entendu sans comprendre. Mais, comme Ipui l’a écrit dans son précédent
message, j’aime quand les lectures sont entourées…de sens. Alors j’ai attendu d’être chez moi et que le moment soit approprié.
Et puis…
Claris, Jad, Eben, les Borges … Tous sont entrés chez moi. Grâce à Montreuil, on peut dire qu’ils avaient frappé avant d’entrer, mais…
Le voyage n’en a pas moins été extraordinaire.
J’adore les jumeaux si différents et complémentaires. Claris et son attrait pour l’action ( sans oublier ses lectures !) est sans doute mon personnage préférée ! Même si je ne comprends pas qu’elle
n’aime pas pratiquer l’Unir ! Ca m’a pourtant l’air d’être l’activité parfaite pour (re)faire le plein d’énergie. Alors j’adore aussi Jad et son côté plus posé.
J’en suis revenue avec pleins de questions (notamment sur les nomades de l’écriture qui m’intriguent au plus haut point) et une effroyable (si, si !) envie de lire la suite. La dernière phrase de
ce premier tome…
Mais pas encore. D’abord noël et les partiels, le temps de bien « digérer » le premier tome.

Hum, je réalise que mon message est un peu long, et qu’il serait peut-être temps d’en écrire la conclusion.

Elle est simple au moins :
Merci Pauline.
Merci pour cette rencontre à Montreuil. Merci pour ce nouveau monde ouvert et ses nouvelles perspectives de lecture.

J’espère avoir le plaisir de vous croiser très bientôt. Peut-être au prochain Temps Vert, aux escales du livre de Bordeaux où court une légende sur un groupe très spécial d’abdiquants dansant la
macaréna.

Laetitia, la Bordelaise, qui n’a pas non plus trouvé le courage d’enlever les papillons de sa veste.


Pauline Alphen 22/12/2010 22:23



Bonjour Laetitia,


Oui, les salons sont faits très exactement pour ça !!!!


Merci pour cette rétrospective de notre belle rencontre à Montreuil dans le sillage de la menthe poivrée… 


Tu as très bien fait d'attendre d'être dans les bonnes conditions pour lire. Il ne faut pas être pressé pour les choses importantes. C'est une patience que Claris  -pour l'instant-  n'a
pas. C'est sûrement pour ça qu'elle n'apprécie pas l'Unir. Mais elle le garde sûrement dans un coin de sa tête et de son cœur pour s'en souvenir lorsqu'elle le voudra/pourra.


Quant aux Nomades de l'Écriture, moi aussi ils m'intriguent. Si tout se passe comme prévu (avec les personnages, on ne sait jamais!), tu devrais en savoir davantage sur eux dans le volume 3.


Ton message n'est pas long et il m'a vraiment fait plaisir. Pour l"instant, je nai pas été contactée par les Escales mais nous nous reverrons sûrement. Les papillons, ça créé des liens !


Bons partiels à toi, Laetitia !


Et ensuite, bonne lecture !


Et surtout une supermégamagique année 2011 !


P.A.