Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 17:02

 

Image-copie-4.jpg

 

Lectrices, Lecteurs, je vous salue !

 

J’ai repris, aujourd’hui, le chemin des Eveilleurs.

Comme une fiancée timide, j’ai tourné autour du pot, me préparant un café, ramassant les noisettes et les noix dans le jardin, répertoriant tout ce que ne ferais pas si je passais à l’acte —la paperasse, les comptes, le supermarché, la lessive, le rangement…—, goûtant du bout des doigts le fleuve obsédant qu’est ce récit.

 

Les noisettes ont dû représenter une dot satisfaisante puisque l’histoire a accepté de me reprendre à bord.

J’ai passé la journée à organiser les notes prises ces derniers mois, en les rangeant dans les fichiers qui leur correspondent : « Intrigue Générale », « Plan Eveilleurs 5 », « Scénario Ev 5 », « Plan Salicande », « Plan Limbes », « Portraits Personnages », « Personnages Nomadstère », « Vocabulaire Nomadstère » etc etc…

La journée a passé comme une flèche, ce récit engloutissant le temps comme une baleine ses tonnes de krill.

 

L’automne est là.

Je l’ai vu se déverser sur les ceps de vigne, hier, par la fenêtre du train qui me ramenait chez moi.

Un Temps Rouge comme je les aime, lumineux, sec, venteux.

Et sur le vent, déjà, le goût blanc de l’hiver, léger, prémonitoire.


Bientôt l’équinoxe marquera le passage.

Alors j’aspire avec application chaque touche de lumière sur les feuilles encore vertes, sur les feuilles déjà rouges, chaque crac des glands sous mes pas, chaque sensation de chaleur qui s’attarde. Et, ici et là, le souvenir d’Aladin qui ne promène plus sa féline démarche rousse sur l’herbe. Pourtant, je continue de lever les yeux du clavier, croyant le voir passer, coursant une musaraigne, jouant avec un papillon.

 

Le temps des Eveilleurs est revenu !

Je reprends mes déambulations dans le jardin, les conversations muettes avec l’écureuil, l’observation infinie des nuages, mes tendresses avec l’acacia qui jamais, jamais ne me repousse quand je viens poser ma joue contre son écorce rugueuse et promener mes doigts sur sa mousse bouclée.

 

Le Temps Rouge et le Temps Blanc seront donc consacrés aux Eveilleurs. Je voulais vous le dire car vous m’avez manqué. Les Eveilleurs m’ont manqué. Ce n’était, de ma part, ni abandon ni infidélité, ni ingratitude ni négligence. Seulement la réalité —l’autre réalité— qui exigeait son dû : s’occuper des siens —les enfants qui grandissent et s’en vont, les parents qui vieillissent et s’en iront—, veiller au cœur et aux racines, accompagner le chat parti jouer sur d’autres territoires, gagner de l’argent, organiser le quotidien…

 

Demain, j’entre un peu plus avant dans le fleuve, en commençant par reporter sur l’ordi les corrections faites sur ma dernière lecture. Mais déjà, ils sont tous là : Blaise joue à joue avec moi contre l’acacia, Claris dans chaque mot choisi, Maya dans le crac des glands sous mes pas, Chandra dans la poêle qui grésille, Jad dans le passage des nuages, Longue-Vue dans le bruit des chevaux de l’autre côté de la haie, Le Gris dans le souvenir du Roux, l’Engrillagée quand point la solitude, Bahir quand surgit le manque, Eben quand vibre la colère et la mélancolie…

Et les Vifs, toujours, autour…

 

Ouf, je suis rentrée à la maison…

 

J’espère de tout cœur que vous êtes toujours là, que vous tenez le fil, je vous embrasse et

 

VOUS SOUHAITE UN BEAU TEMPS ROUGE !

 

P.A.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pauline Alphen
commenter cet article

commentaires

Amandine Fantoni 29/11/2015 21:35

Bonsoir Pauline,
Une petite pensée du soir, au cœur des montagnes qui se figent d'effroi à la venue de l'hiver!
Heureusement les éveilleurs nous éclairent en ces temps si dur!!!
Au plaisir et bonne nuit.
Amandine

vichenzo 07/02/2015 19:05

j'adore vos livres et votre style d'ecriture bravo encore pour tous les autres livres ecrits

Pauline Alphen 19/02/2015 18:55

Merci beaucoup Vincent !
A bientôt j'espère !
P..A.

Marie C la Rainette Ailée 27/12/2014 15:54

Bonjour Pauline
Le temps blanc recouvre petit à petit nos vallées.
Au coin du feu, je rêve de Salicande. Je guette les signe de ce tome 5 avec impatience.

Que l'inspiration ne vous quitte pas et qu'elle nous émerveille encore. Même parfois elle m'effraie tant la réalité du roman me parait proche.

Belles fêtes de fin d'année.
Marie C la Rainette Ailée }i{

Pauline Alphen 03/02/2015 21:56

Bonjour Marie, l'inspiration ne me quitte pas. Ni l'envie. Le temps seulement, parfois. Ne trouves-tu pas la réalité bien plus effrayante que ce roman? Parce qu'elle est réelle justement? Mais je comprends ce que tu veux dire. Les Eveilleurs ne sont peut-être pas un récit de fiction, finalement :-)
Une belle année à toi !
P.A.

Régis TERCIER 29/11/2014 20:33

Chère Pauline, j'ai entrepris depuis cet été l’œuvre des éveilleurs et je me suis régalé jusqu'au tome IV Le passage, que je viens de terminer ce WE.
Je m'évade dans cette fiction des temps futurs ou nous payons les erreurs de notre civilisation et où les liens homme-nature se sont détissés du fait de notre course en avant.
j'"impatiente" de m'immerger dans le 'Nomadstere'.
Au plaisir de en discuter lors d'une prochaine rencontre.
Amicalement
Régis

PS : Axel est super fier de ta dédicace d 'Salicande'...Merci beaucoup pour lui

Pauline Alphen 03/02/2015 22:00

Salut Régis ! La réponse a tardé, pardon. Je suis bien contente d'apprendre que tu t'es promené avec plaisir dans les différents volumes des Eveilleurs. Nous en parlerons, bien sûr, quand tu veux. Merci d'être passé sur le blog ! Et bonne année...
P.A.

alexia 11/11/2014 19:32

Bonjour Pauline,
Je suis en pleine lecture des eveilleurs tome 4 et... Disons que je m'approche de la fin... Et je sens que je ne vais pas aimer du tout car le tome 5 n'est pas sortis il me semble. Donc je voulais
tout d'abore vous dire que je suis extrêmement admirative de votre travaille et que le tome 4 était un chef d'œuvre. Et ensuite je voulais vous demander pour quand sera le tome 5 (Est-ce que ce
sera le dernier ? ). J'ai hâte de vous voir à Montreuil le 29 :D
au revoir et bon temps rouge.
alexia

Pauline Alphen 03/02/2015 22:06

Bonjour Alexia,
Aie, non, le tome 5 n'est pas paru. Je suis dedans. Il faut du temps, pardon. Et, non, ce ne sera pas le dernier. Tu ne vas pas aimer... J'en prévois 7 en tout. Mais tu dois savoir tout ça si nous nous sommes vues à Montreuil. Ma mémoire des prénoms ne s'améliore pas avec l'âge. :-)
Bon Temps Blanc !
P.A.