Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 03:20

IMG 3289Serra da Capivara, Piaui, Nord-Est du Brésil. 

La plus grande concentration de peintures rupestres au monde, réparties sur 172 sites.

Et il reste tant à découvrir…

 

Aujourd'hui, une région semi-aride, hérissée de somptueux cactus, la Serra da Capivara était recouverte par une forêt tropicale, verte, dense, humide. Peuplée d'hommes, de femmes, d'enfants, de tatous gros comme des coccinelles (les voitures), de paresseux pesant des tonnes, de tigres dents-de-sabre, d'arbres immenses, de rivières poissonneuses, de fleurs perdues…

 

L'art rupestre m'a toujours fascinée. J'ai un souvenir ébloui de Lascaux qui m'a marquée profondément. La scène du passage de Claris dans "Ailleurs" est inspirée très littéralement de ce site privilégié. Je me souviens d'avoir éprouvé la même sensation que dans une cathédrale. Révérence, respect, admiration, effroi… Un endroit dont on sort différent.

Lascaux est une grotte, il y fait sombre et silencieux. Les peintures, protégées par l'obscurité, ne se révèlent qu'à la lumière des lampes.

 

Les parois de la Serra da Capivara sont des abris sous roches, pas des cavernes. Elles sont exposées au soleil, à la pluie, aux mocós (petts rongeurs), au chant multiples des oiseaux. Pas de passage par l'obscurité. Pas d'effroi. Les figures sont mobiles, elles semblent danser, sauter, s'amuser, jouer. Elles font l'amour, elles chassent. Elles sont petites, parfois minuscules, rouges, blanches, noires. Il se dégage des parois une sensation d'allégresse, de mouvement, de légèreté, d'espoir. Une effervescence joyeuse.

 

Elles se sont imprimées sous mes paupières.

Je les vois en fermant les yeux.

Je me sens différente.

 

S'il est vrai que tout est en mouvement constant, que tout est changeant, les petits personnages dansants de la Serra da Capivara montrent que le temps ne dévore pas tout de ses dents transparentes…

Non, pas tout.

 

Il faut garder la joie !

 

P.A.



Partager cet article

Repost 0
Published by Pauline Alphen
commenter cet article

commentaires

Tom 02/09/2012 11:03

Merci pour tes réponses ;)
J'ai hâte d'en savoir plus sur l'Odalisque et l'éléphant !
Et pour cet auteur argentin qui a inspiré Borges et l'Alpeh, je vais essayer de le lire :) !
Comment dit-on à bientôt en brésilien ?
Bises !
Tom

Pauline Alphen 04/09/2012 04:43



L'Odalisque ser publié en 2013.


Je vous tiendrai au courant.


Oui, oui, lis Borges ! "Fictions" !


A bientôt


P.A.



Tom 24/08/2012 16:09

Je viens de voir le message d'Ipiu ! Mais oui c'est fantastique tu as pris son nom et celui de sa dernière nouvelle qui n'est autre que l'Aleph ! Et comble de tout ça, c'est un Brésilien !
Il me le faut !
Bisous !
Tom

Pauline Alphen 24/08/2012 16:22



Salut Tom !


Pas brésilien, Tom, Argentin !


Et Umberto Eco avait fait ça avant moi avec "Le nom de la Rose" et son bibliothécaire aveugle.


Je suggère: "Fictions", "L'Alpeh", "Le livre de sable", "Hsitoire de l'éternité"… Il y en a tant !


Et si tu te sens vraiment d'humeur argentine, lis aussi Julio Cortazar, incroyable: "Cronopes et fameux", "Marelle", "Tous les feux, le feu"…


Bonne lecture !


P.A.



fred 17/08/2012 14:17

Pauline,
Je viens juste de commencer l'Alliance. pour mieux le savourer, j'ai relu les deux autres et j'ai effectivement constaté que le vrai lecteur peut suivre un autre chemin, contempler le même paysage
avec un éclairage différent à chaque voyage, et découvrir des gouts, des couleurs des sons qu'il n'avait pas perçu la première fois !

En lisant les précédents commentaires j'ai découvert qu'il existe un auteur argentin du nom de Jorge Louis Borges et que l'une de ses œuvres s'intitule L'aleph. Amusant tout ces clin d’œil à ta
culture, à tes voyages. Je me rends compte de l'immense doses de toi que tu as glissé dans "Les Eveilleurs" ! serais-tu plutôt Maya, plutôt Claris, ou bien un subtile mélange de tous ces
personnages, y compris les plus mystiques !

Bon, à défaut de partir en vacances cette année, je retourne à salicande avec Hugh pour de nouvelles aventures !
Bien des sourires aux brésiliens et au plaisir de te voir un jour à Toulouse ...

Pauline Alphen 28/08/2012 05:57



Hey Fred !


ALors toi aussi tu relis les Eveilleurs ??? TROP BIEN !


Oui, oui, c'est ça: plusieurs chemins, d'autres paysages à chaque lecture. Merci, Fred…


J.L.Borges est un immense écrivain que j'ai "glissé" dans Les Eveilleurs en espérant que vous le découvririez…


As-tu fini l'Alliance? Raconte !


A bientôt !


Ah, je serai en signature chez Gibert, à Toulouse, le 21 septembre.


P.A.



Ipiu 15/08/2012 10:24

Bonjour Pauline =)

Dernier petit message avant de prendre la route des vacances dans 2h. Enfin ! Le jour tant attendu est arrivé ^^
Tu sais que ça faisait un moment que je voulais lire Borges, sans trop savoir par où commencer, ni en avoir le temps d'ailleurs. Eh bien, l'autre jour je tournais autour du rayon dans une librairie
et là je vois : "L'Aleph" ! Je ne savais pas que Borges avait écrit un livre qui s'appelle comme ça ! J'ai trouvé que c'était une belle synchronicité et je n'ai pas pu résister, je l'ai pris ;-) Ce
sera une de mes lectures de vacances et je ne manquerai pas de venir la partager avec toi à mon retour, car je penserai forcément à toi en le lisant ! =)
Voilà, direction le sud donc, pour remplacer momentanément ma Bretagne ultra-pluvieuse !
Très bonne fin de séjour brésilien et à bientôt ! =)

Pauline Alphen 24/08/2012 16:40



Ah, je suis si contente que quelqu'un ait pêché cette allusion dans Les Eveilleurs !


J'espère que tu auras apprécié l'écriture fabuleuse de cet argentin qui, pour moi, à 20 ans a été un vraie révélation, une sidération même. "Fictions" est incroyable aussi.


Tu me fais signe quand tu as fini de lire?


A bientôt !


P.A.



Tom 12/08/2012 22:19

Ah, et bonne fête à Claris :D
Tom