Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 22:00

Bonjour à toutes et à tous !

 

Cela fait trop longtemps que je ne vous écris pas, je sais…

J'attendais de comprendre un peu ce qui m'arrivait avant de vous en parler.

 

En rentrant des Salons, de toutes ces belles rencontres, je me suis retrouvée un matin avec le côté droit du visage paralysé. Cela fait  11 jours aujourd'hui. J'ai fait les examens nécessaires et il s'avère que ce n'est RIEN DE GRAVE. Un virus  qui passait par là, et trouvant le terrain fertile —fatigue— est venu attaquer mon nerf facial.

 

Dans la pratique, qu'est-ce que ça veut dire? Que j'ai le côté droit du visage immobile et lisse, avec un œil grand ouvert qui ne veut pas entendre parler de se fermer. Et, je dois le reconnaître, la bouche un peu tordue quand je ris, ce que je fais quand même le plus possible.

 

Cela veut dire aussi —c'est plus embêtant— que je ne peux pas conduire et que —ça, c'est carrément pénible— que je dois me servir de mon œil le moins possible, l'idéal serait qu'il reste fermé, c'est à dire scotché. Cela me donne un air de pirate pas dégueu mais… lire et écrire d'un seul œil, c'est difficile et fatigant.

 

Conclusion?

1) ne vous inquiétez pas, mon visage va retrouver sa mobilité même si personne ne peut dire quand.

2) vous allez peu me lire sur ce blog car je vais réserver le peu de temps où je peux travailler à terminer Les Eveilleurs II en priorité et à répondre à vos messages dans la mesure du possible.

3) je sollicite votre compréhension et votre patience si je ne le fais pas aussi bien et aussi rapidement que d'habitude.

4) j'espère de tout mon cœur que vous aurez la patience d'attendre la sortie du second volume même s'il paraît un peu plus tard que prévu.

 

En fait, cela dépendra du temps que ce virus se baladera dans ma tête. Quand il en aura marre, il ira voir ailleurs et la laissera à nouveau totalement libre pour travailler, regarder et rire sans entrâves. Pour le convaincre, je réfléchis le moins possible :-) pour que cela ne l'excite pas et je dors le plus possible pour qu'il se lasse.

 

Je vous dis tout ça parce que maintenant je sais que cela risque de durer un certain temps et que je vais vraiment avoir besoin de votre soutien: écrivez-moi quand même et SURTOUT ne lâchez pas Les Eveilleurs ! Jad, Claris, Ugh et Ellel, tous, qui piaffent d'impatience derrière mon œil de pirate, ils ont besoin que vous les aidiez à attendre…

 

Quant à moi, je vous embrasse et vous dis A BIENTÔT

Pauline Alphen

Partager cet article

Repost 0
Published by Pauline Alphen
commenter cet article

commentaires

Nina 21/06/2010 19:35


Ohlala, c'est vraiment pas de la chance tout ça! On vous soutien à fond, on va pas vous lacher! Rétablissez vous vite, j'espère au moins que vous ne souffrez pas trop...
Enfin bon devoir moins lire et moins écrire doit déjà être une souffrance suffisante...
Ne vous inquiètez pas je ne lache pas les éveilleurs et dès que le brevet est fini je me remet à fond dans le blog et mon texte qui n'est toujours pas finit... -_-'


Matthieu 16/06/2010 12:48


Vous n'avez vraiment pas de chance.
Je vous souhaite un rétablissement des plus rapides

au revoir


kassandra.wust 15/06/2010 13:50


Bonjour à vous, je vous remercie de votre réponse mais malheureusement je n'ai pu le lire parce que le caractère de l'école ne correspond pas au votre. C'est domage mais ce n'est pas grave,
j'essayerai de vous contacter depuis la médiathèque, seulement ça risque de prendre un peu de temps. Je suis désolé. Malgré tout, j'espère que vous allez mieux. A bientôt.
P.S: Ne me priviligiée pas sur votre temps de repos ( pour votre oeil et le temps d'écrire, et vos enfnts).
Kassandra.


anthony 14/06/2010 18:02


bonjour Pauline c'est juste pour te souhaité un bon rétablissement et surtout de bien te reposé bon courage et bon rétablissement bisou


Wust Kassandra 14/06/2010 11:03


Tout d'abord, je vous souhaite un bonjour, de loin.Je sais, cela fait longtemps que je ne vous ai pas écrit parce que on a eu des brevets blancs. Et puis, je n'est pas internet et c'est d'ailleurs
du C.D.I. que je vous écrit. En tout cas, je vous souhaite un bon rétablissement, pas seulement pour que vous finissiez à tout prix les Eveilleurs mais déjà pour vous et votre famille. A ce propos,
même si j'écrit un peu tard, j'aimerais souhaitais un bon anniversaire à votre fille (6 ans , le temps passe vite), qui je suppose doit être fière de vous.
Un jour, on m'a dit d'écrire ce que je pensais de votre livre. Je pense que cet un livre plein d'magination et de merveilleux qui recèle de surprises au fil des pages.C'est formidable que vous avez
su alliez les actions tant physiques (guerres...) que mentales (Blaise dans la grotte...) parce que dans la plupart des romans il y a surtout de l'action physique et on retrouve moins l'esprit de
la pensée.
Egalement je tient tout particulièrement à vous félicité du fait que vous avez montré l'importance des relations entre les personnes assez âgées, que j'appelle les sages, et les enfants, qui est
extremement rares dans un livre
et que même en tant réel certains ignorent l'importance.
Ainsi, je voulais vous dire, où plutôt vous écrire, que votre livre même s'il est plein de fantastique, il apporte des valeurs essentielles que l'on ne retrouve pas toujours en tant réel. Les
Eveilleurs a été une très belle rencontre.
J'ai vu les photographies de la cabane o ù vous écrivez et rien qu'en photo j'aime cet endroit si paisible. Et je trouve que cest bien d'écrire dans un lieu où il y a de vos origines.
L'heure va sonner je dois publier l'article si je veux que vous le lisiez, je ne pourrai pas vous écrire donc très souvent mais j'essaiyerai, c'est important pour moi.Je vous souhaite une agéable
lecture de ce mot et j'attends avec impatience votre réponse.
P.S: Ne m'écrivez que lorsque vous le pourrait, mettait en priorité le repos e votre oeil. A bientôt. Kassandra.